Le Thé Matcha, un breuvage riche de saveurs et d’Histoire !

Lorsque l’on entend le nom de « Matcha », on a tous aujourd’hui une petite idée de ce dont il s’agit ! C’est un thé d’une belle couleur verte, utilisé en tant que boisson. Mais il sert aussi comme ingrédient de cuisine, notamment pour la pâtisserie ! Pourtant, s’il semble être aujourd’hui devenu un produit de consommation courante, le thé Matcha reste néanmoins un thé rare. Sa notoriété récente a conduit à la fabrication de poudre de Matcha de piètre qualité, vendue à des prix défiants toute concurrence. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de vous aider à connaître et à reconnaître un vrai thé Matcha de qualité! Vous pourrez ainsi le choisir en connaissance de cause !

Qu’est-ce que le thé Matcha ?

Le nom « Matcha » est un terme japonais (抹茶) qui signifie littéralement « poudre de thé » ou « thé finement broyé ». Car, contrairement aux autres thés qui eux sont composés de feuilles de thé séchées, le Matcha est quant à lui une fine poudre de thé. Sa préparation suit un processus bien particulier, afin de conserver toutes les richesses de ce produit exceptionnel !

Trois à quatre semaines avant la date prévue de récolte des feuilles de Matcha, les buissons sont alors protégés en étant recouverts, afin que la lumière du soleil ne les atteigne plus directement. C’est pourquoi on parle de « thé ombragé ». En privant ces buissons de lumière, leurs feuilles sont alors obligées de chercher dans la terre tous les oligo-éléments indispensables à leur croissance. Elles produisent également de la chlorophylle en très grande quantité, afin de pouvoir faire leur photosynthèse. C’est grâce à ce procédé que les feuilles de thé Matcha acquiert une quantité incroyable de minéraux, d’antioxydants, de vitamines et de caféine, mais également leur magnifique couleur verte si intense !

La première récolte a généralement lieu au mois de mai. A ce moment-là, seules les feuilles les plus hautes et les plus délicates sont ramassées. Puis elles sont triées pour supprimer les tiges, les fibres et les éventuels bourgeons. Ensuite, ces feuilles sont mises à sécher sans être roulées. C’est là aussi l’une des caractéristiques uniques du thé Matcha ! Pour les autres types de thé, les feuilles sont enroulées pour le séchage.

Avec cette méthode de séchage, les feuilles vont s’émietter. Cela produira ainsi ce qu’on appelle le Tencha. C’est ce Tencha qui va finalement être écrasé entre deux pierres en granit. C’est l’étape du meulage. On obtiendra alors cette subtile poudre, très fine et d’un vert émeraude très vif. C’est ce qu’on appelle le Matcha ! Vous l’aurez donc compris, l’obtention du véritable thé Matcha est un processus long et très minutieux. Mais il permet de conserver toutes les nuances douces et moelleuses en bouche que seule cette poudre magique peut nous offrir !

Le Matcha, un thé ancien, datant du VIIIème siècle !

Avec une appellation d’origine japonaise, on pourrait se dire que le thé Matcha nous vient tout droit du Pays du Soleil Levant. Et pourtant, il n’en est rien ! Car c’est en Chine, à partir de l’an 960 et durant la dynastie Song que les feuilles de thé commencèrent à être broyées sous une meule en pierre, afin de les transformer en une poudre extrêmement fine. Toutefois, que ce soit en Chine comme au Japon, le thé restait considéré comme une plante aux vertus médicinales principalement. Il est, qui plus-est, réservé aux nobles et à l’Empereur, étant donné son prix très élevé.

En 1191, c’est le moine Eisai, du mouvement bouddhiste chinois Chan, qui importe le thé en poudre au Japon. Il amène également tout un art autour du thé, notamment en tant qu’aide à la méditation pour les moines. C’est ainsi que le thé en poudre devient rapidement de plus en plus populaire au Japon ! Il est alors considéré comme un excellent stimulant pour aider à la concentration,. Il permet également de rester en bonne santé et avoir l’esprit tranquille ! En parallèle, la Chine délaisse le thé en poudre petit à petit, lui préférant le thé à faire infuser.

Dans les années 1350, la technique du thé ombragé, appelée Kabusecha, est inventée dans la ville de Uji, au sud de Kyoto, toujours sur l’île du Japon. C’est ainsi que sont créées ces feuilles de thé très riches en chlorophylle qui sont à l’origine du Matcha et de son goût si riche et végétal !

Mais c’est à partir du XVIème que le thé Matcha prend vraiment ses quartiers de noblesse. C’est, toujours au Japon, que le Grand Maître du Thé Sen no Rikyû instaura les principes de la célèbre cérémonie du thé japonaise, le Chanoyu, qu’il réalisa à partir du Matcha ! Ainsi, des valeurs ancestrales telles que la spiritualité, le respect, l’harmonie et la pureté sont dès lors rattachées à cette poudre verte si particulière, qui donne un thé Matcha peu amer, avec des saveurs veloutées et rondes en bouche à la dégustation !

Quels sont les critères pour reconnaître et choisir un vrai thé Matcha de qualité ?

Etant donné la notoriété que connait le thé Matcha depuis quelques années, vous en trouverez assez facilement dans les magasins. Mais son prix varie parfois du simple au triple. Alors, qu’est-ce qui justifie un tel écart de prix entre des produits qui sont tous être censés être du thé Matcha ? Quels sont les critères sur lesquels vous pouvez vous baser pour réussir à choisir un bon thé Matcha ? Nous allons répondre à toutes ces questions afin de vous aider à ne pas vous faire avoir sur la qualité de votre thé Matcha !

1. Bien vérifier la provenance du thé Matcha que l’on vous propose

Le meilleur thé Matcha du monde provient du Japon, le pays du Soleil Levant. Vous devez donc vous assurer que votre thé ait bien été produit dans ce pays-là. Beaucoup d’imitations du Matcha proviennent notamment de Chine ou de Taïwan. Mais ce ne sont que des pâles copies, qui sont d’ailleurs souvent remplis de colorants et d’arômes artificiels pour tenter de se rapprocher au mieux du vrai thé Matcha… Leur qualité et leurs bienfaits sur la santé n’auront rien à voir avec la précieuse poudre verte japonaise !

Si vous voulez pousser un peu plus le niveau d’exigence, sachez que le meilleur thé Matcha est fabriqué dans deux régions du Japon en particulier. Le premier est celui produit dans la préfecture d’Aichi, dans la ville de Nishio précisément. Le second est celui de la préfecture de Kyoto, dans la ville d’Uji. Les 4/5ème de la production japonaise de thé Matcha proviennent de ces deux villes. C’est là que vivent donc les meilleurs producteurs de Matcha au monde. Mais des thés Matcha proviennent des régions de Kagoshima et Miyazaki. Elles sont situées sur l’ile de Kyushu, dans la partie sud de l’archipel du Japon. Elles vous offriront elles-aussi un thé Matcha d’une qualité très honorable. Il ne faut donc pas hésiter à se renseigner sur la provenance exacte du thé qui vous est proposé.

2. Se fier à la couleur et à la texture de la poudre de Matcha

Pour choisir un vrai thé Matcha, il y a deux critères, eux aussi indispensables, sur lequel se baser. Ce sont ceux de la couleur et de la texture de la poudre que l’on vous propose. En effet, un excellent thé Matcha aura une poudre lisse, vraiment très fine, et d’un vert lumineux très vif. Cette nuance provient de sa haute teneur en chlorophylle. Cette dernière aura été acquise lors de l’étape de l’ombrage des buissons de Matcha, comme nous l’avons vu précédemment.

Dès lors, plus la qualité du Matcha sera mauvaise, plus sa texture sera épaisse et grossière. De même, sa couleur verte sera terne, tirant vers le jaune voire vers le brun. Ces teintes peuvent indiquent une récolte des feuilles de Matcha de mauvaise qualité, notamment celles ayant poussé en bas du buisson. Ou vous serez alors face à une poudre venant de feuilles n’ayant tout simplement pas été ombragées lors de la récolte. Soit ce sera un thé Matcha qui a vieilli en étant mal conservé. Cela augure, dans tous les cas, une poudre qui n’aura pas toutes les propriétés que l’on recherche dans un bon thé Matcha. (Source photo)

3. Utiliser tous ses sens pour reconnaître un vrai thé Matcha

Se baser sur la couleur et sur l’odeur

Lorsque vous préparez votre Matcha, il doit tout d’abord avoir une teinte tirant vers le vert sapin. C’est cette couleur très marquée qui vous révélera, avant même de le goûter, toute la profondeur et la puissance de ce breuvage unique ! De même, la mousse présente au-dessus de votre thé lors de sa préparation est un excellent indicateur de sa qualité ! Car un vrai thé Matcha aura une mousse vraiment onctueuse et dense. Elle sera faite de milliers de toutes petites bulles, qui lui donnera une très bonne tenue. Au contraire, la mousse d’un Matcha de mauvaise qualité sera beaucoup plus pauvre. Elle sera composée de grosses bulles, voire de bulles pratiquement inexistante.

Ensuite, laissez-vous emporter par l’odeur qui se dégage de votre tasse ! Si votre Matcha est de très bonne qualité, vous sentirez alors une forte odeur de plante. Celle-ci provient également du processus d’ombrage des feuilles de Matcha. A ce moment-là, ces feuilles se gorgent d’acides aminés. Ce sont eux qui sont à l’origine de cette odeur végétale si particulière ! Un thé Matcha de piètre qualité n’aura pas une odeur aussi enivrante.

Laisser les papilles découvrir ce goût unique !

Passez enfin à la phase tant attendue de la dégustation ! Elle vous révélera alors tout le côté végétal déjà promis par l’odeur si forte ! Vous ressentirez un goût à la fois puissant et doux, moelleux en bouche ! Cette saveur fera ressortir tous les arômes de plantes du Matcha. Cette note sera à la fois acidulée et subtilement amère. Elle finira ensuite sur une touche très légèrement sucrée. Alors vous aurez là le vrai gage qui vous permettra de savoir que vous êtes face à un véritable thé Matcha de très haute qualité ! Un thé de qualité bien inférieure aura un goût âpre et très amer. Cela vous laissera présager sans difficulté qu’il ne vous apportera pas tout ce qu’un vrai Matcha a à vous offrir !

Attention, nous devons tout de même vous prévenir qu’il est possible que vous n’appréciiez pas forcément le goût du thé Matcha la première fois que vous y goûterez. Et ce même si vous êtes face à un excellent Matcha ! Car vous découvrirez vite que sa saveur est vraiment unique et très particulière ! Comme c’est aussi le cas pour un très grand vin ou un très bon café, vous devrez apprivoiser le goût de cette boisson d’excellence ! Vous en découvrirez toutes les nuances petit à petit, en apprenant à l’apprécier à sa juste valeur !

4. Choisir forcément un thé portant un label bio

Il est indispensable de choisir un thé Matcha arborant un label bio, qu’il soit européen ou japonais, afin de s’assurer que la production de votre thé n’ait pas été faite avec des produits chimiques dangereux tels que des pesticides par exemple. En prenant un thé bio, vous vous assurez de pouvoir profiter pleinement des vertus et des bienfaits de ce thé vert si particulier !

Toutefois, il faut savoir que la labellisation n’est pas encore très répandue au Japon, car elle coûte très chère à obtenir pour les producteurs. Vous pouvez donc trouver d’excellents thés Matcha japonais n’ayant pas la certification bio mais qui sont pourtant de très bonne qualité, et ne contenant pas d’insecticides ou autres produits toxiques.

Par contre, ne vous fiez pas aux différents autres labels dont on pourra vous vanter les mérites ! Sachez qu’il n’y a aucune appellation d’origine contrôlée sur le thé Matcha. Toutefois, certains thés chinois notamment, cherchant à imiter le Matcha, peuvent présenter plusieurs labels. Mais ce ne sont pas des vrais thés Matcha pour autant !

5. Regarder à quel grade appartient le thé Matcha proposé

Comme beaucoup de produits alimentaires « de luxe », la qualité du thé Matcha dépendra énormément du prix auquel vous l’achèterez. Sachez donc que cette qualité est représentée par quatre « grades » différents. Ainsi, ces différents niveaux de qualité vous permettront de connaître au premier coup d’œil le niveau de Matcha auquel vous avez affaire. Et vous comprendrez ainsi pourquoi le tarif affiché variera facilement du simple au triple.

Le thé Matcha de grade « Prestige »

Le grade le plus haut est celui du thé Matcha « Prestige ». On le retrouve aussi sous le nom de « Ultra Premium ». C’est une poudre très rare, que vous trouverez principalement dans les boutiques d’aliments dits de luxe. Son prix sera très élevé. Cependant, si vous avez la chance de goûter un jour ce breuvage d’exception, vous comprendrez tout de suite pourquoi il est considéré comme un vrai trésor ! Et vous vous rendrez vite compte qu’il n’a malgré tout rien à voir avec les autres grades du Matcha, ni même avec d’autres thés en général !

Le thé Matcha de grade « Cérémonie »

Vous avez ensuite le thé Matcha dit « Cérémonie ». C’est le deuxième plus haut grade. C’est le type de Matcha qui est choisi traditionnellement lors de la prestigieuse cérémonie du thé. Ce thé vous offrira donc une excellente qualité nutritive. Son goût sera raffiné et doux, peu amer. C’est un très bon compromis pour profiter pleinement de toutes les saveurs et des nombreux bienfaits du Matcha japonais ! Pour en obtenir, il vous faudra débourser autour de 25 à 35€ pour 30g. En dessous de ce prix, attendez-vous à un Matcha de piètre qualité. Vous n’en tirerez pas toutes les qualités nutritionnelles que vous êtes en droit d’attendre de cette poudre verte si riche en goût et en bienfaits !

Le thé Matcha de grade « Premium »

Il existe un grade intermédiaire après le Matcha de Cérémonie. C’est le grade « Premium ». C’est un thé qui est utilisé dans la vie de tous les jours, par les japonais notamment. Sa qualité gustative est suffisamment bonne pour ne pas avoir besoin de rajouter du sucre ou du lait dans votre tasse au moment de la dégustation ! Son prix sera donc lui aussi plus bas que celui du Matcha de Cérémonie. Mais cela reste toutefois une option plus que correcte pour découvrir ce qu’est un vrai thé Matcha !

Le thé Matcha de grade « Culinaire »

Vous souhaitez utiliser votre Matcha pour vos recettes de cuisine ? Ou bien pour faire de la pâtisserie par exemple ? Il n’est alors pas nécessaire de prendre une poudre de qualité Cérémonie. Vous pourrez simplement opter pour un thé Matcha dit « culinaire ». Ce dernier aura été conçu à partir des feuilles de Matcha de la deuxième récolte. Ou bien de celles qui auront poussé plus bas sur l’arbre. Ce thé sera donc moins cher mais son goût sera forcément différent, ! Il sera un peu plus amer. Ses apports nutritionnels seront également moindres. Il servira surtout à colorer joliment et surtout de façon naturelle vos préparations culinaires ! Son prix sera alors toujours autour de 30€, mais pour une quantité de 100g cette fois-ci.

Zoom sur le thé Earl Grey

Le thé Earl Grey est un mélange de thé noir, aromatisé à  la bergamote. Son histoire bien particulière et passionnante en dit long sur l’originalité de ce thé qui fait référence auprès des amateurs. Retour sur l’un des thés les plus célèbres !

Continuer la lecture de Zoom sur le thé Earl Grey

Recette : Le saumon au thé noir et au miel

Peut-être l’ignorez-vous, mais le thé peut être un excellent allié pour vos petits plats. En effet, en ajoutant du thé à votre cuisine, vous allez non seulement surprendre vos invités mais également régaler leurs papilles ! Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir une recette qui fera sensation : le saumon au thé noir et au miel. Laissez-vous guider, c’est facile !

Continuer la lecture de Recette : Le saumon au thé noir et au miel

Le thé, un allié minceur indispensable

Saviez-vous que le thé est non seulement délicieux, mais qu’en plus il est LA boisson minceur par excellence ? Car non seulement cette boisson chaude ancestrale est très peu calorique (à condition évidemment de ne pas ajouter de sucre), mais en plus, elle offre une sensation de satiété quasi immédiate. Laissez-nous tout vous expliquer ! Continuer la lecture de Le thé, un allié minceur indispensable